2010

Des textes écrits par les élèves et des adaptations de textes des « Deschiens »…

La drague

1 – oh! t’as vu ces chaussures? Elles sont trop belles.

2 – Bof…

1 – si, elles sont franchement trop belles.

2 – Bof…

1 – si, elles sont franchement gavé trop belles.

2 – Bof… de toute façon, t’as pas la thune…

1 – eh ben, j’demanderai à papa.

3 – Oh la la… cette répet…

4 – oui…

3 – trop dur…

4 – j’me suis tellement défoncé que j’ai des ampoules!

3 – Moi aussi! C’est pas vrai, moi aussi!!! j’suis une danseuse!

4 – On est des danseuses!!!

3 – non! Toi, t’es une danseuse. Moi, j’ai des ampoules, mais je suis pas une danseuse!

4 – Oh! vas-y! Tes ampoules, elles sont comme mes ampoules! Si t’es pas une danseuse, je suis pas une danseuse!

3 – Bon, on n’est pas des danseuses. On va se consoler: on va faire une fiesta, OK?

4 – OK.

5 -Yo! ça va?

4 – Ça va.

3 – Ça va.

4 -T’es content de la répet?

5 – Oui, super!

4 – Tu trouves que t’as bien joué?

5 – Oui, nickel.

4 – T’as pas eu d’ampoules?

5 – Oh, l’autre! Des ampoules! Tu rigoles ou quoi? J’suis pas une danseuse! ………. Pourquoi? Vous avez des ampoules?

3 – Ouais! On a bien joué. On s’est défoncé! Ouais, tu vois, les bassistes, ils ont que quatre cordes, ils ont pas grand chose à faire. Ils peuvent pas trop s’éclater. Nous, on s’est défoncés comme des dieux, on a transpiré comme des fous…

5 – Ouais, c’est ça… il y a surtout que dans la vie, il y a les bons et les mauvais…

2 – t’as vu? C’est trop beau!

1 – Non.

2 – T’as pas de goût…

1 -j’ai pas de goût, mais je mettrais pas ça… j’ai pas envie de ressembler à une …

2 -t’as vu comment t’es habillée? On dirait que tu vas ramasser les fraises!

5 – J’vois pas pourquoi j’suis une danseuse parce que j’ai pas d’ampoules!

4 – T’as pas d’ampoules parce que tu joues comme une danseuse.

5 – Je joue peut-être comme une danseuse, mais au moins, je joue en rythme!

4 -Vas-y, tu me cherches?

3 – Arrête, arrête!… Regarde ces filles! T’as vu celle de gauche? On dirait une madone…

4 -t’as vu celle de droite? Avec ses… colliers.

3 – Celle de gauche! Oh, mon cœur! La révélation! Je suis amoureux! Mon cœur! Il va exploser, les gars!

5 – Calme-toi…

4 – allez, on y va.

3 – Non!

4 – Allez!

3 – Non, lâche-moi! Tu sais bien qu’avec les filles, j’suis une danseuse!

4 – Bon, j’y vais tout seul.

3 – Non, attends!!

4 – vas-y…

3 – salut les filles. Vous venez boire un café avec nous?

1 & 2 – Non.

4 – Allez, faites pas vos timides.

1 – On a dit non. Qu’est-ce que vous avez pas compris? C’est trop compliqué pour vous?

3 – Venez, c’est juste un café. Ça vous engage à rien.

2 – vous êtes lourds. On vous a dit non. Et puis on ne sort pas avec des danseuses…

4 – Et après le café, on vous emmène faire du shopping!

1 & 2 – D’accord, on y va!!!

5 – si c’est comme ça, je vais le voir tout seul, mon concert…

1 &2 – quel concert?

5 – David Guetta!

4 – Qu’est-ce qu’il fait, lui? Il va où?

3 – Il va où? C’est pas vrai, il est nul! Il joue comme un pied!

4 – T’as vu sa tête? C’est un vrai ringard!

……………………………………………………

……………………………………………………

3 – Bon, on n’a plus qu’à aller sur Meetic.

Les J.O

1 – Bonjour, chers téléspectateurs. Nous vous souhaitons la bienvenue sur France 2, pour suivre les jeux olympiques de Vancouver. Et tout de suite, entièrement en direct, nous allons commencer notre programme par la première épreuve de la journée: le snow board! Mais avant tout, avec nous sur France 2, 2, le champion du monde de la discipline. 2, un petit mot pour les téléspectateurs de France 2 avant cette épreuve?

2 – …………………………………………………………………………………………………………………………..

1 – voilà. Merci 2 pour toutes ces précisions qui raviront nos téléspectateurs! Avec nous également sur le plateau, et toujours en direct sur France 2, 3, spécialiste du tir à l’arc à deux cordes sur cible mobile, qui est, je le précise pour les téléspectateurs de France 2, une toute nouvelle discipline olympique. 3, un petit mot en direct pour les téléspectateurs de France 2?

3 – ………………………………………………………………………………………………………………………….

1 – Eh bien, je vous le souhaite, 3, car ce serait un grande première en direct sur France 2 et on peut dire que vous le méritez, que-vous-le-mé-ri-tez!! Je me tourne maintenant vers 4, médaille d’or de saut à skis sur grand tremplin glacé aux derniers J-O. 4, pouvez-vous nous dire ce qu’on ressent à quelques instants d’une nouvelle finale olympique?

4 – ………………………………………………………………………………………………………………………..

1 – Comme vous avez raison, 4! Com-me-vous-a-vez-rai-son! Eh bien, je vous laisse vous concentrer, je vous lai-sse-vous-con-cen-trer, et nous allons terminer les présentations par la jeune 5, grand espoir du bobsleigh individuel sans pilote sur chaussée déformée. 5, un dernier mot? Et vu votre discipline, ce sera peut-être vraiment le dernier! Et en plus, en direct sur France 2!

5 – …………………………………………………………………………………………………………………………..

1 – Eh bien merci, 5, et bonne chance. Bo-nne-chan-ce-en-di-rec-te-sur-fran-ce-2! Mais voilà le signal du début des épreuves, et nous allons commencer par la discipline du snow board, avec 2…

[…………………………………..]

Et maintenant 4 qui va tenter un saut magistral, après avoir fait sa prière…

[…………………………………..]

3 qui passe maintenant dans son style caractéristique…

[…………………………………..]

5 se prépare elle aussi… et elle se lance!

[…………………………………..]

Eh bien voilà, chers téléspectateurs, quelle ma-gni-fi-que après-midi de sport sur France 2! Mais avant de rendre l’antenne, quelques réactions de ces ma-gni-fi-ques athlètes! 2, qu’est-ce que ça vous fait d’être de nouveau médaille d’or de ces jeux 2010?

2 – ………………………………………………………………………………………………………………………….

1 – 4, vous êtes médaille d’argent: alors, pas trop déçu?

4 – …………………………………………………………………………………………………………………………

1 – 3, médaille de bronze: c’est une victoire ou une défaite?

3 – …………………………………………………………………………………………………………………………

1 – 5, vous, vous n’avez même pas terminé l’épreuve: que ressentez-vous?

5 – …………………………………………………………………………………………………………………………

1 – Eh bien, merci à tous! Je dois maintenant rendre l’antenne. À vous Paris, à vous les studios, et vive le sport sur France 2!

les d’jeunes

1 – regard dans le vide

2 – au téléphone Oui monsieur. Oui, j’arrive! Excusez-moi, attendez une seconde… à son fils Bon, je vais au boulot, je suis déjà en retard. Comme d’habitude, alors… Le chat, pas dans le micro-ondes, ça ne sert pas à ça! Tu mets pas le feu à la maison. Le chien du voisin, tu le laisses tranquille: pas de casserole attachée à la queue, tu lui brûles pas les moustaches… Pas de copains décérébrés, pas de copines, je te connais, je suis trop jeune pour être grand-père… pas de cigarettes… Oh? Tu m’écoutes, là, crétin!

1 – ouais, ouais…

2 – mais non, pas vous, patron! À son fils Bon, OK, j’y vais. Je te fais confiance… au téléphone Oui, oui, c’est bon, j’arrive. Le père sort pressé, le jeune vérifie que le père est parti et sort son téléphone

1 – au téléphone Ouais, allo? C’est toi? C’est moi! Passe à la zem, mec, là, et tout!

3 – au téléphone Ouech, t’inquiète, j’arrive à la zem, mec! Ils raccrochent en même temps et sont en face l’un de l’autre. Ils font un long tchek

1 – ça va, ouech ou quoi?

3 – ouech! Et toi? La famille? Et tout? Un bug On fait d’la console, là?

1 – OK, mec, on y va!

3 – c’est quoi que t’as comme jeu, là?

1 – Need for speed! Ils se penchent en même temps, imitant les voitures

1 – Gaffe, mec! Une mémé! Freinage d’urgence puis continuent à jouer

1 – Tu sens la crasse aujourd’hui, mec!

3 – ouais, bah, j’avais prévu de ma laver jeudi, là…

1 – ouais, gars, mais on est dimanche, là! Regard vers le public

3 – ça te gaves pas si je prends une chedou? Il sort

1 – au téléphone ouais, vous pouvez passer à la crècherie, ouech?

4 – ouais, ça va la famille, là, bien tout? tchek

5 – salut, 1! il écrase sa cigarette sur le tapis

1 – mec! Ta clope sur le tapis! T’es ouf, ou quoi? Mon darron va me tuer!

5 – rien à battre! Il est pourri, son tapis. Tu lui diras d’aller chez Saint-Maclou.

4 – tu devais pas nous présenter un pote?

1 – ouais, ouais, il arrive.

5 – au fait, la famille, ça va?

1 – ouais, mon père est pas là, donc ça va.

3 – entre en serviette et en dansant. Au public Allez, on danse? Il danse – chanson?(le lundi au soleil?)

4 – eh, mec! T’as pas de fut!

5 – C’est lui, ton pote? Les trois le regardent sidérés

4 – va te rhabiller, mec!

3 – ouais, c’est bon.

5 – bon, on fait quoi?

1 – haussement d’épaules, assis, regard vide

tous – d’accord… ils s’asseyent, regards vides

2 – mais c’est pas vrai! En plus, il est contagieux!

Les recommandements

père – ah! Tu es là! Ta mère et moi nous sortons, alors je voudrais te rappeler les …

enfant – recommandations!

père – plus que cela, mon fils: les recommandements!

enfant – les recommandements?

père – Les recommandements! Premier recommandement: de toute la soirée, tu ne sortiras pas.

mère – je téléphonerai pour vérifier…

enfant – Tu risques de me réveiller…

père – de toute la soirée, personne à la maison tu n’inviteras.

Mère – si quelqu’un entre, je le saurai…

enfant – intuition féminine! J’effacerai les traces…

père – L’armoire à alcool tu ne toucheras pas!

mère – j’ai mis des marques sur les bouteilles…

enfant – je ne boirai qu’un peu de chaque et je rajouterai de l’eau…

père – le tiroir à cigarettes tu n’ouvriras pas.

mère – j’ai compté les cigarettes…

enfant – je fumerai les miennes…

père – le chat du voisin tu ne tortureras pas!

mère – en rentrant, je leur demanderai…

enfant – c’est moi que vous torturez!

père – après le journal de Lolo Ferrari tu te coucheras!

Mère – de toute façon, c’est mercredi, il n’y a rien à la télé…

enfant – là, d’accord.

père – des films cochon sur internet tu ne regarderas pas!

mère – j’ai mis le contrôle parental…

enfant – elle a réussi à allumer l’ordinateur???

mère – bien, sur ce, nous te laissons et te souhaitons une bonne soirée. Ils sortent

enfant – il sort une bouteille, une cigarette et un téléphone. C’est pire que prison break. Je vais me faire tatouer le plan de la maison sur le dos…

père – en coulisses Non mais tu exagères, tu aurais pu faire attention!

Mère – en coulisses mais j’ai pas fait exprès…

enfant – oups

les mémoires de Poulidor

père – qu’est ce que tu nous embêtes à lire, toi? Qu’est ce que tu embêtes à lire tout le temps?

mère – je te signale que ton père te parle!

père – hein? Qu’est ce tu nous embêtes à lire tout le temps? Et puis, qu’est ce que tu lis encore, hein? Yourcenar? Hadrien? C’est quoi, ça? C’est quoi, ton Hadrien?

enfant – c’est un empereur romain.

père – Yourcenar, c’est un empereur romain?

enfant – non, Hadrien…

père – oui, bon, non mais dit! Ça va, hein!

mère – t’as qu’à répondre, aussi…

père – hein, qui c’est qu’a taillé la haie, qui c’est qu’a taillé la haie, hein? c’est ton Yourcenar qu’a taillé la haie? Non? Bon, alors! Dis-donc, non mais, combien qu’il en a, des livres, non mais combien qu’il en a! Il n’a que ça des livres, des livres, des livres, des livres, des livres… partout… hein? J’ai acheté les mémoires de Poulidor, il les a même pas lues!

mère – t’as même pas lu ce que t’a acheté ton père?

enfant – non, c’est pas…

mère – est-ce que t’as lu les mémoires de Poulidor?

enfant – c’est pas au programme, à l’école…

mère – C’est pas au programme à l’école!

père – (il lui met une claque sur la tête) ça non plus, c’est pas au programme! Dis-donc!

mère – (elle lui met une claque) tiens, et ça en plus!

père – alors, Poulidor, voilà un gars heu… qu’a commencé à treize ans, qu’a commencé à travailler à treize ans…

mère – tu écoutes quand on essaie de t’éduquer!

père – il a commencé à treize ans. Son père lui a acheté un vélo, c’était son premier vélo, il le dit, hein, il faisait tous les jours dix kilomètres pour aller au travail, dix kilomètres pour revenir, c’est ça qui lui a donné l’idée, hein, eh ben il n’a pas arrêté de faire de la bicyclette, hein, eh ben il est devenu un champion, un as, un as du guidon… et ton Yourcenar, il a gagné le tour de France?

enfant – ben non… mais Poulidor non plus…

père – YOURCENAR, EST-CE QU’IL A GAGNE LE TOUR DE FRANCE?

enfant – mais… Mais c’est une femme….

père – et jeannie Longo, c’est pas une femme? Jeannie Longo, c’est pas une femme, peut-être! Ah, il va me dire que Jeannie Longo, c’est pas une femme! (une claque) C’est pas une femme, Jeannie Longo?

Père – Ah mais c’est pas vrai, il nous fera suer jusqu’au bac!

mère – Ah ça, il nous fera suer… on n’est pas sortis de l’auberge…

le pôle emploi

1 – suivant!

2 – bonjour.

1 – vous êtes?

2 – je m’appelle …………………………………. , je voudrais être détective privé.

1 – quelles sont vos motivations?

2 – ben, d’abord, j’adore Monk, les experts, FBI portés disparus…

0 – OK, d’accord, on va vous faire passer un petit test: est-ce que vous savez passer inaperçu?

2 – (démonstration)

0 – merci, ce sera tout…

1 – suivant!

3 – bonjour! Bonjour! (va serrer la main à tout le monde) Je me présente: …………………………. Je voudrais devenir président de la République.

1 – pour quelles raisons?

3 – ben, ……………………………… et Sarko, ça rime, ça se ressemble…

0 – vous êtes prêt pour le test? Savez-vous téléphoner à deux personnes à la fois?

3 – oui, oui, bien sûr… (démonstration)

1 – stop, ça va aller, merci… suivant!

4 – bonjour, je m’appelle ………………………….

1 – que souhaitez-vous faire plus tard?

4 – je voudrais être mécano. Et en plus, j’ai une voiture.

1 – avez-vous le permis?

4 – oui, oui, bien sûr!

0 – vous êtes un peu jeune, non?

4 – non, pas du tout. De toute façon, c’est celui de ma grand-mère…

1 – je m’en doutais… suivant!

0 – bonjour…

1 – bonjour…

51 – saluuuut…….

52 – salut….

1 – bien! Comment vous appelez-vous?

51 – (prénom)

52 – (prénom)

1 – très bien! Que comptez-vous faire de votre vie?

51 – euuuhhh…. chômeuse, ça me paraît pas mal…

52 – ouais… c’est ce qu’on avait prévu…

51 – ouais, mais faut pas croire, c’est vraiment ce qu’on a envie de faire…

0 – d’accord, d’accord! Seulement, une petite question: savez-vous remplir correctement des formulaires, type RSA? Parce que, vous savez, quand on est chômeur, on a besoin d’aides!

51 – RSA? Ça rapporte de l’argent?

52 – oui, sûrement, vu qu’à la fin, il y a un « A » comme argent…

1 – OK! Suivant!

6 – salut, je suis Alice! Moi, je voudrais être médecin!

1 – c’est un très beau métier, ça…

0 – qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ça?

6 – tout d’abord, j’ai beaucoup de références: j’ai vu tous les Dr House, je suis fan de Grey’s Anatomy, et puis le sang qui coule, houuu….. ça, j’adore!!!

0 – bien, on va faire un petit test….

1 – imaginez: mon assistante tombe dans les pommes… que faites-vous?

(0 tombe)

6 – (cris, gestes) Alors, qu’est-ce qu’ils font, dans Grey’s Anatomy quand ils tombent dans les pommes? Du vent, du vent… Je… Je… Je… J’appelle le Samu…

1 – vous n’êtes pas censé appeler des médecins, vous êtes le médecin! Suivant!

7 – (bruits de l’astronaute) Ici, Houston…

1 – bonjour! Vous voulez devenir astronaute, je suppose?

7 – (BDA) oui… (BDA) vous avez… (BDA) tout compris!

0 – pour quelles raisons souhaitez-vous devenir astronaute?

7 – euh… (BDA) j’aime…(BDA) Armstrong…(BDA) et l’espace.

1 – vous êtes conscient qu’il n’y a pas d’air dans l’espace?

7 – (BDA, regard étrange)

1 – OK! Suivant!

8 – (entrée avec des gestes) Salut!

1 – bonjour! Vous vous appelez…?

8 – moi, c’est …………………….

1 – vous voulez faire quoi de votre vie?

8 – la chimie, c’est ma passion!

0 – vous voulez être chimiste?

8 – (mains qui tremblent, complètement excitée) Ah! Ah! Ah!

0 et 1 – (regards interrogatifs)

8 – moi, j’aime les bombes, tout ce qui fait… (imitation bruit de bombe)

1 – on va contacter l’asile pour vous, monsieur…

0 – bonne continuation…

1 – suivant!

9 – (essoufflement du sportif en train de courir)

1 – bonjour!

9 – (pouf) bon… (pouf) jour… (pouf)

1 – que voulez-vous faire dans la vie?

9 – (pouf) je… (pouf) veux…(pouf) être…. (pouf) sportif…

1 – OK, montrez-moi ce que vous savez faire.

9 – (démonstration) Ah… (pouf)… Je suis mort…

1 – d’accord, au revoir…

9 – au… (pouf) revoir… (pouf)

1 – oui, c’est ça! suivant!

10 & 11 – (font un toc toc secret)

10 – bonjour mesdames!

11 – nous sommes deux étudiants…

10 – et nous souhaitons devenir…

11 – démarcheurs!

10 – alors! Nos références!

11 – on peut vendre n’importe quelle camelote.

10 – on peut se prendre des râteaux toute la journée

11 – sans problèmes

10 – quatorze au moins

11 – on a même une chanson!

10 & 11 – c’est les conseils, les conseils pas chers!

10 – conseils pas chers

10 & 11 – c’est les conseils, les conseils pas chers!

11 – conseils pas chers

10 – si vous voulez un lave-vaisselle

11 – ça passe!

10 – si vous voulez une voiture neuve

11 – ça passe

10 – si vous nous prenez pas

11 – ça casse!

1 – eh bah… ça casse… Suivant!

12 – bonjouuuur…..

13 – bonjouuuur.;….

1 – bonjour! Alors! Quel est votre projet, quel futur métier envisagez-vous?

12 – on voudrait être profs….

1 – ah! C’est un bon projet, ça!

0 – et quelles sont vos motivations? Vous aimez les enfants, l’enseignement?

12 – bof… pas vraiment…

13 – non, les enfants, moi, je supporte pas ça….

1 – alors, qu’est-ce qui vous motive???

12 – les vacances scolaires!

13 – la sécurité de l’emploi!

1 – bien, je pense qu’il va falloir revoir votre projet…

0 – bonne chance!

Le militaire

le vieux – salut, p’tit gars! Alors, toujours à rien faire! Elle est belle, la jeunesse, tiens!… Moi, d’mon temps… enfin! Alors, qu’est-ce que tu veux faire, plus tard?

le jeune – militaire.

le vieux – Militaire? (il rigole) C’est bien ça, nom de nom!

le jeune – oui.

le vieux – Motivations?

le jeune – ben, ma motivation première, c’est surtout pour faire plaisir à une de mes tantes…

le vieux – Ah! C’est une motivation… sentimentale!

le jeune – oui, parce que ça fait longtemps qu’elle me réclame une photo.

le vieux – quel âge qu’elle a?

le jeune – soixante ans.

le vieux – soixante ans, c’est bien. Elle habite où?

le jeune – à Marmande.

le vieux – à Marmande, c’est bien. On la salue.

le jeune – salut tata…

le vieux – oui, c’est bon, on avance, là! Faut du rythme, nom de nom!

le jeune – elle veut une photo en uniforme…

le vieux – oui, bon! Ça va! La deuxième motivation?

le jeune – la deuxième motivation….

le vieux – faut du rythme dans ces trucs-là, nom de nom…

le jeune – oui, donc, le deuxième motivation….

le vieux – sinon, les gens s’ennuient….

le jeune – oui, d’accord. Donc…

le vieux – faut du rythme, nom de nom! Du rythme, du rythme, du rythme!

le jeune – la deuxième motivation, c’est former une équipe!

le vieux – c’est bien, ça!

le jeune – voilà! Avoir une équipe, former des gars!

le vieux – c’est bien, ça! Nom de nom! Combien de gars?

le jeune – vingt à cinquante gars!

le vieux – cinquante? Nom de nom!

le jeune – cinquante! J’ai déjà préparé mon programme! Le matin, quatre heures debout!

le vieux – bien! Quatre heures, quatre heures un quart…

le jeune – non! Quatre heures! Douche froide, hein!

le vieux – douche froide, c’est bien!

le jeune – glacée!

le vieux – glacée, c’est encore mieux!

le jeune – pas déjeuner…

le vieux – quand même un petit café…?

le jeune – non! Rien du tout! quatre heurs et quart, tout le monde dans les camions!

le vieux – une petite Ricorée, quand même…?

le jeune – non! Rien du tout!

le vieux – bon! Rien du tout, nom de nom!

le jeune – cinq heures moins le quart, tout le monde sur le terrain! Bon, le terrain, j’ai déjà été en observation, bien marécageux…

le vieux – bien marécageux, nom de nom!

le jeune – bien pierreux, aussi!

le vieux – oui! Bien pierreux!

le jeune – les gars qui rampent par terre! Sur cinq ou six kilomètres, voire dix…

le vieux – douze! C’est mieux…

le jeune – douze kilomètres! Ramper! Passer sous les barbelés!

le vieux – avoir les genoux en feu!

le jeune – oui! Un gars qui lève la tête, un coup de crosse sur la gueule!

le vieux – tiens! Prends ça!

le jeune – pouvoir aussi retirer toutes les permissions! Ah, ça, j’aimerais bien! Qu’il y ait plus une seule permission! Pouvoir aussi lâcher des chiens sur eux! Hein! Lâcher des chiens sur eux quand ils sont en train de ramper!

le vieux – d’accord!

le jeune – faire toutes les corvées!

le vieux – d’accord!

le jeune – corvée de patates! Corvée d’chiottes! Enfin tout, quoi!

le vieux – d’accord! Mais, est-ce que tu accepterais d’aller chez le coiffeur? Parce que, faudrait avoir les cheveu plus court…

le jeune – ben, d’accord! Je suis prêt à faire des sacrifices!

le vieux – eh ben, je dis chapeau! Un gars qui est prêt à faire des efforts comme ça, je dis chapeau! C’est bien, p’tit gars! C’est bien de voir qu’il reste des jeuns comme toi pour sauver la France! (il sort)

le jeune – vieux con!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s